You are here: Accueil Eolien L’atelier de co-construction : un véritable outil de concertation
concertation

L’atelier de co-construction : un véritable outil de concertation

Les développeurs éoliens associent de plus en plus les habitants du territoire à la phase d’élaboration de leur projet. Leurs études gagnent en pertinence : meilleure prise en compte des contraintes du territoire, meilleur choix d’implantation…

En faisant cela, ils répondent aussi à l’ordonnance du 3 août 2016 et à son décret d’application du 27 avril 2017 qui imposent d’informer et de consulter le public en amont de toute décision d’un projet environnemental. En absence de cette concertation, les DREAL ou les habitants, par le biais du droit initiative et du préfet, peuvent l’obliger.

L’atelier de co-construction est un mode de concertation ouvert et convivial où tous les participants qu’ils soient habitants du territoire, élus, techniciens… ou simples curieux interviennent à égalité.

Dans ces ateliers, les participants sont amenés à réfléchir à une question comme : « Comment développer un projet éolien sur notre territoire ? » ou « Comment intégrer au mieux un projet éolien sur notre commune ? ».

Ils proposent les thèmes en lien avec cette question et sur lesquels ils aimeraient travailler au cours de la soirée. Chacun de ces thèmes est traité en petits cercles de discussion de 5 à 10 personne qui ont vocation à faire émerger des pistes et/ou des propositions concrètes. A tout moment, un participant peut rejoindre un autre petit cercle de discussion. En faisant cela, il enrichit le groupe dans lequel il arrive, non seulement de ses propres apports, mais aussi de ceux qu’il vient de glaner dans les petits groupes précédents.

Les participants se retrouvent ensuite tous ensemble en groupe plénier pour la restitution du travail réalisé dans les petits cercles. Chacun réagit et partage son point de vue. Il s’ensuit un véritable travail de co-construction autour de la question posée à l’ensemble des participants.

L’atelier de co-construction offre deux avantages principaux :

  • Faciliter la prise de parole de chacun via les petits cercles de discussion : il est plus aisé de s’exprimer dans un groupe restreint que dans un groupe beaucoup plus large.
  • Fédérer le groupe autour du projet : les habitants s’approprient chacun à leur rythme le projet, ils voient de façon concrète l’apport de ce dernier dans leur quotidien, et trouvent avec leurs voisins des raisons de se rassurer. Ils convergent plus facilement et plus tard, porteront mieux les options retenues pour le projet.

Une durée de 3 heures est adaptée à un atelier de co-construction réunissant une cinquantaine de participants au maximum.

Les sociétés ATER Environnement et Résurgences FMC animent conjointement ce type d’atelier de co-construction. Lors de leurs interventions, elles apportent leur expertise de projet d’énergies renouvelables et de facilitation et d’animation de groupe.

Vous souhaitez mettre en place un processus de concertation amont innovant sur votre projet ? Contactez-nous.

Dominique DRUGE / Delphine CLAUX

Crédit photo : société Eléments – 2017